Et lorsque les gens meurent, ils sont ressuscités

Publié le par ibn Baz

Et lorsque les gens meurent, ils sont ressuscités[1], comme l’indique la parole d’Allah « C’est d’elle (la terre) que Nous vous avons créés, et en elle Nous vous retournerons, et d’elle Nous vous ferons sortir une fois encore. » (sourate 20 verset 55) Et la parole d’Allah « 17. Et c’est Allah qui, de la terre, vous a fait croître comme des plantes, 18. puis Il vous y fera retourner et vous en fera sortir véritablement. » (sourate 71)
 
Après la résurrection, leurs œuvres seront comptabilisées, et ils seront rémunérés de leurs actes. Cela est indiqué par la parole d’Allah « A Allah appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre afin qu’Il rétribue ceux qui font le mal selon ce qu’ils œuvrent, et récompense ceux qui font le bien par le meilleur » (sourate 53 verset 31)
 

Et celui dément la résurrection est un mécréant, comme l’indique la parole d’Allah « Ceux qui ont mécru prétendent qu’ils ne seront pas ressuscités. Dis: «Mais si! Par mon Seigneur! Vous serez très certainement ressuscités; puis vous serez certes informés de ce que vous faisiez. Et cela est facile pour Allah » (sourate 64 verset 7)



[1] Et lorsque les gens meurent, ils sont ressuscités, comme le dit Allah : « . Et c’est Allah qui, de la terre, vous a fait croître comme des plantes, 18. puis Il vous y fera retourner et vous en fera sortir véritablement. » et Allah soubhânah dit : « Ceux qui ont mécru prétendent qu’ils ne seront pas ressuscités. Dis: «Mais si! Par mon Seigneur! Vous serez très certainement ressuscités; puis vous serez certes informés de ce que vous faisiez. Et cela est facile pour Allah » et Allah soubhânah a dit : « A Allah appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre afin qu’Il rétribue ceux qui font le mal selon ce qu’ils œuvrent, et récompense ceux qui font le bien par le meilleur. »
 
Leurs œuvres sont donc comptabilisées et rémunérées le jour du jugement, on leur donnera leurs livres par leur droite ou par leur gauche : le bien heureux recevra son livre par sa droite, et le malheureux recevra son livre par sa gauche. La balance du bien heureux sera lourde tandis que celle de malheureux sera légère. Les pécheurs seront en danger car il se peut que leur balance soit lourde grâce à leur repentir, le pardon d’Allah ou les bonnes actions, tout comme il se peut que sa balance soit légère et tombe donc parmi les gens du feu. Allah le châtiera alors autant qu’Il le voudra, puis il le sortira du feu, car il mourut musulman.
 
Toute personne responsable se doit de prendre garde aux mauvaises actions, et qu’il s’adonne au repentir et à la droiture, car il ne sait pas quand son heure viendra.
 
Il faut que le musulman soit résolu et déterminé, et qu’il s’efforce d’être droit sur la vérité, et qu’il se repentisse sincèrement de tout ses péchés, afin qu’il soit sur la droiture et les bonnes actions lorsque son heure viendra, et qu’il soit sauvé le jour du jugement, et gagne le bonheur.
 

Publié dans Livres et Traités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article