Le deuxième degré : La foi

Publié le par Ibn Baz

Le deuxième degré : La foi.[1]
 
Elle est composée d’entre 73 et 79 branches, la plus élevée est de dire « Il n’y a de divinité qu’Allah » et la plus basse est le fait d’ôter du passage ce qui l’obstrue, et la pudeur est une branche de la foi.
 
Ses piliers sont au nombre de six :
Que tu crois en Allah, ses anges, ses livres, ses messagers, au jour du jugement, et au destin et ce qu’il y a dedans de bon et de mauvais.
 
L’indication de ces six piliers est la parole d’Allah « La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes » (sourate 2 verset 177)
 
Quant-à l’indication du destin, c’est la parole d’Allah « Nous avons créé toute chose avec un destin. » (sourate 54, verset 49)


[1] La foi est ce qui se rattache au cœur, comme le fait reconnaître qu’Allah est la vérité, et qu’Il est le Seigneur des mondes, et qu’Il est Celui qui mérite l’adoration, croire aux anges, aux livres et aux prophètes, en la résurrection après la mort, au paradis et à l’enfer, au destin et ce qu’il contient de bon et de mauvais. Tout ceci se rattache au cœur, c’est un des fondements qui est impératif : il n’y a pas d’islam sans foi, et il n’y a pas de foi sans islam.
 
Il faut impérativement ceci et cela, il faut impérativement l’islam des membres du corps, et il faut impérativement l’islam du cœur et la foi. Ce pourquoi Allah rassembla ces deux choses dans Son livre sublime, tout comme le messager –salla llahou ‘alayhi wa sallam- les cita ensembles.
 
L’islam est donc la dévotion extérieure, en obéissant à Allah et en abandonnant ce qu’Il a interdit. Quant-à la foi, elle inclut les actes intérieurs, ce qui se rattache au cœur et au faite de reconnaître la vérité.
 
Et l’islam se nomme foi, tout comme la foi se nomme islam. Lorsqu’on parle de la foi, cela englobe l’ensemble, et lorsqu’on évoque l’islam cela englobe l’ensemble. Allah ta‘âlâ a dit : « Certes, la religion acceptée d’Allah, c’est l’Islam. » (sourate 3 verset 19)
 
L’islam comprend donc tout ce qui se rattache à l’intérieure et l’extérieur, tout comme la foi : lorsqu’on l’évoque, elle englobe l’ensemble d’après la parole de prophète –salla llahou ‘alayhi wa sallam- : « La foi est composée d’entre 73 et 79 branches, la plus élevée est de dire « Il n’y a de divinité qu’Allah » et la plus basse est le fait d’ôter du passage ce qui l’obstrue » (rapporté par Al Boukhârî et Mouslim) la foi englobe donc l’ensemble des actes extérieurs et intérieurs, tout comme elle englobe la perfection (Al Ihsân).

Publié dans Livres et Traités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article