Le témoignage qu’il n’y a de divinité qu’Allah

Publié le par ibn Baz

Le témoignage qu’il n’y a de divinité qu’Allah est indiqué par Sa parole : « Allah atteste, et aussi les Anges et les doués de science, qu’il n’y a point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice. Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage! » (sourate 3 verset 18)[1]
 
Et sa signification est « Pas de vraie divinité autre qu’Allah » :
« Il n’y a de divinité » nie tout ce qui est adoré en dehors d’Allah, et « Si ce n’est Allah » affirme l’adoration pour Allah, Lui seul, sans associé dans son adoration, tout comme Il n’a aucun associé dans Sa royauté.
 
L’explication qui élucide clairement cela est la parole d’Allah :
« 26. Et lorsqu’Ibrâhîm dit à son père et à son peuple: «Je désavoue totalement ce que vous adorez, 27. à l’exception de Celui qui m’a créé, car c’est Lui en vérité qui me guidera».28. Et il en fit une parole qui devait se perpétuer parmi sa descendance. Peut-être reviendront-ils? » (sourate 43)
 
Et Sa parole « Dis: «Ô gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous: que nous n’adorions qu’Allah, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d’Allah». Puis, s’ils tournent le dos, dites: «Soyez témoins que nous, nous sommes soumis». » (sourate 3 verset 64)
 
Quant-à l’indication sur le témoignage que Mouhammad est le messager d’Allah, c’est la parole d’Allah :
« Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants. » (sourate 9 verset 168)
 
Quant-à la signification du témoignage que Mouhammad est le messager d’Allah, c’est :
Lui obéir dans ce qu’il ordonne, croire en ce qu’il informe, s’écarter de ce qu’il interdit et réprime, et qu’Allah ne soit adoré que d’après ce qu’il a légiféré.
 
Quant-à l’indication de la prière, de la zakât, et l’explication du monothéisme, c’est la parole d’Allah :
« Il ne leur a été commandé, cependant, que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d’accomplir la prière et d’acquitter la Zakāt. Et voilà la religion de droiture. » (sourate 96, verset 5)
 
Quant- à l’indication du jeûne, c’est la parole d’Allah :
« Ô les croyants! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété » (sourate 2 verset 183)
 
Et l’indication du pèlerinage est la parole d’Allah :

« Et c’est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d’aller faire le pèlerinage de la Maison. Et quiconque ne croit pas... Allah Se passe largement des mondes » (sourate 3, verset 97)



[1] Le contenu de cette page et de la suivante ont déjà été développés précédemment.

Publié dans Livres et Traités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article