Le deuxième fondement

Publié le par Ibn Baz

Le deuxième fondement :
La connaissance de la religion de l’islam, sur base d’indications.[1]
 
C’est la soumission à Allah par la pratique du monothéiste, se dévouer à Lui en Lui obéissant, se désavouer du polythéisme et de ses adeptes.
 

Et il est de cinq degrés : L’islam, la foi, et la perfection, et chacun de ces degrés est composé de piliers.



[1] Ceci est le deuxième fondement : La religion de l’islam.
Elle est de cinq degrés, comme nous le démontre le messager –salla llahou ‘alayhi wa sallam-.
 
Le premier degré est l’islam, qui signifie : La pureté du culte à Allah uniquement. C’est-à-dire : La soumission à Allah en l’adorant, en Lui faisant exclusivité dans cela, en dehors de tout autre que Lui, et se désavouer du polythéisme et de ses adeptes.
 
Lorsque l’homme pratique cela, il s’est soumit, c’est-à-dire : il s’est dévoué et humilié, il est humble devant Allah uniquement, en l’adorant en dehors de tout autre que Lui, et s’est désavoué du polythéisme et de ses adeptes.
 
Allah ta‘âlâ a dit : « quiconque mécroit au tâghoût tandis qu’il croit en Allah saisit l’anse la plus solide » (sourate 2 verset 256) La mécréance envers le tâghoût signifie : Se désavouer du polythéisme et de ses adeptes, blâmer cela et avoir la conviction de sa fausseté.
 
Et il y a le degré de la foi, et le degré de la perfection (ihsân), tous sont inclus par la religion l’islam, religion qu’Allah a légiféré pour Ses adorateurs, et pour laquelle il envoya tous les messagers. Le degré de l’islam englobe les actes apparents, extérieurs.
 

Publié dans Livres et Traités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article