Et la demande d’aide[1] est indiquée par la parole d’Allah

Publié le par Ibn Baz

Et la demande d’aide[1] est indiquée par la parole d’Allah « C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons aide. » (sourate 1 verset 5)
Et dans le Hadîth : « Lorsque tu demandes de l’aide, demandes la à Allah. »
 
Et la demande de protection[2] est indiquée par la parole d’Allah « Dis: «Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante » (sourate 113 verset 1) et la parole d’Allah « Dis: «Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes. » (sourate 114 verset 1)
 
Et l’appel au secours[3] est indiqué par la parole d’Allah « (Et rappelez-vous) le moment où vous imploriez le secours de votre Seigneur et qu’Il vous exauça aussitôt » (sourate 8 verset 9)
 
Et le sacrifice[4] est indiqué par la parole d’Allah : « Dis: «En vérité, ma prière, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’Univers. A Lui nul associé! Et voilà ce qu’il m’a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre. » (sourate 6 verset 163-164)
Et dans la sounnah : « La malédiction d’Allah sur celui qui sacrifie pour un autre qu’Allah. »
 

Et le vœu[5] est indiqué par la parole d’Allah « Ils accomplissent leurs vœux et ils redoutent un jour dont le mal s’étendra partout. » (sourate 76 verset 7)



[1] La demande d’aide est également une adoration, comme Allah le dit : « C’est Toi Seul que nous adorons, et c’est Toi Seul dont nous implorons le secours. » Et dans le hadîth : « Lorsque tu demandes de l’aide, demandes la à Allah. »
 
En effet, l’homme demande l’aide de son Seigneur, tu dis donc : « Ô Allah aide-moi à t’évoquer et à t’être reconnaissant, Ô Allah aide-moi à t’obéir, ô Allah aide-moi dans toute bonne chose » etc… Tu demandes à Allah de t’aider dans toute affaire importante.
 
[2] Demander la protection est également une adoration, tu demandes à Allah de te protéger du mal, tu te refuges auprès de Lui. Allah dit « Dis: «Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante » Et Allah dit « Dis: «Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes. »  Demander la protection d’Allah contre Satan, et contre tout obstruction, contre tout ennemi, c’est une chose qui est ordonnée comme Allah le dit : « Et si jamais le Diable t’incite à faire le mal, cherche refuge auprès d’Allah. Car Il entend, et sait tout. » (sourate 7 verset 200)
 
[3] Appeler au secours est une adoration, tu appels Allah au secours lorsque les ennemis sont rudes, ou tu Lui demandes que la pluie bénie tombe, ou de dissiper le mal. Comme Allah le dit : « (Et rappelez-vous) le moment où vous imploriez le secours de votre Seigneur et qu’Il vous exauça aussitôt. »
 
[4] Le sacrifice est une adoration, Allah ta‘âlâ a dit : « En vérité, ma prière, mes actes de dévotion » c’est-à-dire : mes sacrifices, « ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’Univers. »
 
[5] Le vœu est également une adoration, Allah dit : « Ils accomplissent leurs vœux » et Allah ta‘âlâ dit : « Quelles que soient les dépenses que vous avez faites, ou le vœu que vous avez voué, Allah le sait. » (sourate 2 verset 270) Et le prophète –salla llahou ‘alayhi wa sallam- a dit « Quiconque fait vœu d’obéir à Allah qu’il Lui obéisse, et quiconque fait vœu de désobéir à Allah, qu’il ne Lui désobéisse pas. »
 
Le vœu est donc une adoration et une obéissance à Allah, donc lorsque l’homme en fait un, il se doit de l’accomplir. Et le vœu est détestable, car il impose une peine et une difficulté. Ce pourquoi le prophète –salla llahou ‘alayhi wa sallam- dit au sujet du vœu : « Vraiment, le vœu n’amène pas de bien. » Cela dit, s’il fait vœu d’obéissance alors il se doit de l’accomplir, d’après la parole du messager –salla llahou ‘alayhi wa sallam- : « Quiconque fait vœu d’obéir à Allah qu’il Lui obéisse, et quiconque fait vœu de désobéir à Allah, qu’il ne Lui désobéisse pas. » S’il fait vœu de prière, de jeûne ou autre, il se doit de l’accomplir d’après ce que l’on a cité précédemment.
 

Publié dans Livres et Traités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article