Le Seigneur est celui qu’on adore

Publié le par ibn baz

Le Seigneur est celui qu’on adore[1], cela est indiqué par la parole d’Allah :
« 21. Ô hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété. 22. C’est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit; qui précipite la pluie du ciel et par elle fait surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir, ne Lui cherchez donc pas des égaux, alors que vous savez (tout cela). » (sourate 2)[2]
 
L’imam Ibn Kathîr[3], qu’Allah lui fasse miséricorde, dit :
« Le Créateur de toutes ces choses est Celui à qui l’adoration revient de droit. »


[1] Et le Seigneur est celui qu’on adore. Et les mondes sont toutes les créatures, incluant les démons, les humains, le ciel et la terre. Il est leur Seigneur soubhânahou wa ta‘âlâ, le Seigneur du tout, le Créateur de toute chose ‘azza wa djall.
 
[2] Allah ta‘âlâ a dit : « 21. Ô hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété. » Il créa tous ceux d’avant nous, et tous ceux d’après nous : Âdam et ceux avant lui, et ceux après lui.
 
Ensuite Allah soubhânah dit : « C’est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit » Allah fit de la terre un lit, une surface plate pour eux, ils y vivent, ils y construisent, ils y dorment et ils y marchent. Et Il l’encra par des montagnes.
 
Ensuite, Il dit : « et le ciel pour toit » Il en fit une construction, un toit protégé, mais ils se détournent de Ses signes. ET Il embellit le ciel d’étoiles, du soleil et de la lune.
 
«…qui précipite la pluie du ciel » C’est-à-dire : des nuages. « et par elle fait surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir » de genres de subsistance en tout lieu, et Allah en fait vivre la terre après qu’elle soit morte.
 
Ensuite Allah ta‘âlâ dit : « , ne Lui cherchez donc pas des égaux, alors que vous savez (tout cela). » c’est-à-dire : ne Lui donnez pas d’égaux, de semblables que vous adorez avec Lui, que ce soit une statue, un démon, un ange ou autre.
 
En effet, l’adoration est le droit d’Allah seul, Il n’a pas de rival, ni de semblable ni de comparable. Il est au contraire la vraie divinité. Et les polythéistes Lui donnaient des semblables et des comparables parmi les statues, les démons et les anges qu’ils adoraient en dehors d’Allah : Ils les appelaient au secours. Allah les blâma donc pour cela et leur démontra que ces créatures n’ont pas droit à l’adoration et n’ont aucun pouvoir sur quoi que ce soit tant qu’Allah ne le permet pas et ne le décrète pas.
 
[3] Al Hâfidh Ibn Kathîr –qu’Allah lui fasse miséricorde- dit dans son explication du Coran : « Le Créateur de toutes ces choses » du ciel, de la terre, des fruits, des arbres, de la pluie et autre… Est celui à qui l’adoration revient de droit, ta‘âlâ, qui mérite d’être obéit, car il est le Seigneur et Créateur de toute chose. Comme Allah le dit : « Et votre Divinité est une divinité unique. Pas de divinité à part Lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. » (sourate 2 verset 163)
 

Publié dans Livres et Traités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article