Introduction

Publié le par 'Abde'Aziz Rajihî

Commentaire du savant érudit
 'Abdel 'Azîz Ar-Râjihî sur :
 les annulation de l'islam
Oeuvre de l'imam de la sounnah Mouhammad ibn 'Abdelwahhâb At-Tamîmî
Source : Son site. Cliquez ici pour voir l'original
 
بسم الله الرحمن الرحيم
و به نستعين و لا حول و لا قوّة إلا بالله العلي العظيم

Introduction
Par Cheykh ‘Abdel‘Azîz Ar-Râjihî.
 
Louange à Allah, et prière et salue sur le plus noble des prophètes et messagers, notre prophète Mouhammad, ainsi que sur les siens et tous ses compagnons.
 
Après quoi : si Allah le veut, nous allons parler en ce soir béni[1] des annulations de l’islam qu’a compilées l’imam et maître rénovateur de la sounnah Mouhammad ibn ‘Abdelwahhâb -qu’Allah lui fasse miséricorde-. Ces dix annulations de l’islam sont les plus importantes annulations.
 
L’annulation d’une chose est ce qui l’invalide, ce qui la corrompt. Les annulations de l’islam signifient : Ce qui corrompt l’islam et l’invalide, dans le sens où l’homme qui commet l’une de ces annulations invalide son islam et sa religion. Il passe donc de la religion de l’islam à la religion des adorateurs d’idoles, qu’Allah nous protège. Il passe de l’état de musulman à l’état d’idolâtre, à moins qu’il ne se repente avant sa mort. Mais s’il ne se repent pas avant sa mort et qu’il reste sur une de ces annulations de l’islam, il sera alors expulsé de la religion de l’islam, nous demandons à Allah la sécurité et la sérénité, et fera partie des idolâtres.
 
L’annulation d’une chose signifie : ce qui l’invalide et la corrompt. Exemple, les annulations de l’ablution, comme lorsque quelque chose sort d’un des deux orifices[2] : lorsqu’un homme fait son ablution et qu’ensuite il urine ou va à selle, son ablution s’invalide, se corrompt, et il passe de l’état de pureté à l’état d’impureté.
 
Et bien c’est la même chose pour les annulations de l’islam : lorsqu’un homme commet une de ces annulations, il passe de son état de musulman à l’état d’idolâtre, adorateur des idoles. Nous demandons à Allah la sérénité et la sécurité.
 
Ces annulations de l’islam sont les plus importantes, et l’imam –qu’Allah lui fasse miséricorde- les a résumées à 10, car ce sont les principales, et parce que beaucoup des autres annulations de l’islam se rapportent généralement à ces 10 là.
 
Ce soir nous allons donc, si Allah le veut, développer ces annulations, et demain nous développerons le traité « Les quatre règles »[3], si Allah le veut, de l’imam rénovateur Mouhammad ibn ‘Abdelwahhâb, car certains frères l’ont demandé. C’est un petit traité, « Les quatre règles qui distinguent le croyant de l’idolâtre », cela ne prendra donc que peu de temps. Quant au temps restant nous le réserverons aux questions.
 
Demain donc, nous commencerons par le développement des quatre règles, si Allah le veut, c’est un petit traité d’une ou deux pages, que vous avez tous à disposition, et ensuite nous répondrons aux questions. Mais pour aujourd’hui, si Allah le veut, la discussion de ce soir sera sur les annulations de l’islam, et le temps qui restera sera réservé aux questions.


[1] Note du traducteur : à la base, ce cours a été donné lors d’une conférence et a été mit par écrit par la suite.
[2] Note du traducteur : C’est à dire l’anus ou la partie génital.
[3] Note du traducteur : La traduction de ce traité va également arriver prochainement inchâAllah.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article