charh qawaed arbea

Publié le par Rajihi

Et il y a deux intercessions : l’une est niée, et l’autre confirmée :
L’intercession niée est celle qui est demandée à un autre qu’Allah pour une chose que seul Allah peut faire, et ceci est indiqué par la parole d’Allah ta‘âlâ : « Ô les croyants! Dépensez de ce que Nous vous avons attribué, avant que vienne le jour où il n’y aura ni rançon ni amitié ni intercession. Et ce sont les mécréants qui sont les injustes. » (sourate 2 verset 254)
 

Et l’intercession confirmée est celle qui est demandée à Allah, et dont l’intercesseur a reçu l’honneur d’intercéder, et dont Allah est satisfait des paroles et des actes de celui pour qui on intercède. Et elle ne se fait qu’après la permission d’Allah, comme Il le dit : « Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission? » (sourate 2 verset 255) [1]



[1] Effectivement, il y a deux intercessions : une intercession niée et une confirmée, c’est à dire une intercession fausse et une intercession vraie.
 
L’intercession niée est celle qui est demandée à un autre qu’Allah, et c’est l’intercession fausse des idolâtres. Allah ta‘âlâ a dit « Les injustes n'auront ni ami zélé, ni intercesseur écouté. » (sourate 40 verset 18) et Il dit : « …Avant que vienne le jour où il n'y aura ni rançon ni amitié ni intercession. » (sourate 2 verset 254) Ceci est l’intercession niée, celle du polythéiste qui invoque autre qu’Allah, il la demande à un autre qu’Allah. Il dit : « Ô messager d’Allah, intercède pour moi ! » Ceci est polythéisme car il la demande à autre qu’Allah. Ou bien il dit « Ô Badaouî, intercède pour moi ! Ô ‘Abdelqâdir! Ô untel! » Lorsqu’il la demande à un autre qu’Allah et qu’il invoque autre qu’Allah, cette intercession là est niée et fausse, le polythéiste n’a pas d’intercession.
 
L’intercession confirmée est celle qui est demandée à Allah, en disant « Ô Seigneur, fais intercéder Ton prophète en ma faveur ! » Il le demande à Allah, « Ô Seigneur, fais intercéder Ton prophète en ma faveur ! » Ceci est un monothéiste. L’intercession niée est celle du polythéiste, elle est fausse. Et l’intercession confirmée est pour le monothéiste, c’est celle qui est demandée à Allah, et elle se fait sous deux conditions :
1)      Qu’Allah permette à l’intercesseur d’intercéder.
2)      Qu’Allah soit satisfait de celui pour qui on intercède.
 
En effet, il faudra impérativement qu’Allah permette à l’intercesseur d’intercéder auprès de Lui. Même notre prophète –salla llahou ‘alayhi wa sallam- au jour du jugement ne commencera pas l’intercession tant qu’il n’en aura pas l’autorisation. Il se prosternera sous le trône et commencera par louer Allah de louanges, et il restera prosterné jusqu’à ce qu’il ait la permission. Allah –‘azza wa djall- lui dira alors : « Ô Mouhammad, lève ta tête et demande, tu recevras, intercède et tu intercédera. » C’est la permission.
 
Et deuxièmement, il faudra qu’Allah agrée celui pour qui on intercède, il est impératif qu’Allah agrée celui pour qui on intercède, et qu’il soit monothéiste. Allah n’agrée que le monothéisme, donc si on intercède pour un polythéiste, Allah ne l’agrée pas. Ce pourquoi Allah dit : « Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission? » (sourate 2 verset 255) et dit : « Et que d'Anges dans les cieux dont l'intercession ne sert à rien, sinon qu'après qu'Allah l'aura permis, en faveur de qui Il veut et qu'Il agrée. » (sourate 53 verset 26) Donc l’intercession niée est celle qui est demandée à autre qu’Allah, celle qui vient du polythéiste, celle-ci est fausse, niée et irréel. Il est impossible qu’elle se fasse.
 
La deuxième est l’intercession confirmée pour le monothéiste, pour les gens du monothéisme qui la demande à Allah, et elle se fait à deux conditions : Qu’Allah permette à l’intercesseur d’intercéder, comme Allah le dit : « Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission? » Et qu’Allah agrée celui en faveur de qui on intercède, comme dans Sa parole : « Et ils n'intercèdent qu'en faveur de ceux qu'Il a agréés » (sourate 21 verset 28)
 

Publié dans Livres et Traités

Commenter cet article